...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 what ever gets through us [w/isis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bran Sargent
Admin
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 28/12/2016

MessageSujet: what ever gets through us [w/isis]   Mer 28 Déc - 23:46

you and I are one: an iris, you the stem and I the petals, what ever gets to me comes through you first.

Sa gorge se serre, le noeud qui se forme bloque sa traché, la respiration saccadé ne fait qu'augmenter sa nervosité présente dans tous ses mucles crispés. L'anxiété, comme un ami lontain lui tend les bras. Il y retourne sans questionnement, sans se douter de ses intentions cachés. Son sourire effacé, ses mains tremblantes, Bran n'est pas préparé à la suite. Le soleil absent de l'extérieur vient créer un ombrage semblable à celui de la situation dans laquelle il a désormais les deux pieds. Un regard vers la droite lui suffit; ses yeux se ferment. L'appel au secours n'est plus possible à ce stade, personne ne viendra le sauver. Alors comme une proie, il avance se dirigeant à l'abattoir. Hum, sorry for being late. La sécheresse de sa bouche accentue considérablement avec les secondes. Sa vision se fixe sur la femme devant lui qui fait la moue; comment faisait-elle pour ne pas critiquer à voix haute, lâcher ses réels pensés? Bran pouvait sentir la gêne, le déni et l'amertume depuis l'annonce de ses parents. Et bien qu'il adorerait savoir la réaction de sa fiancée, il préféra ne jamais le lui poser la question. Il traîne les pieds, clés dans les mains, passant prêt d'elle. Ce n'était pas ce qu'il voulait. Comment à vingt-sept ans était-il supposé savoir exactement où le menerait sa vie. Chaque fois que le regard de Bran croisait celui d'Isis, il se sentait coupable et responsable de son malheur, de ce qui se produisait malgré eux, à cause de lui. La culpabilité le tuait à petit feu, et il suffocait sous la pression. Son monde tournait et il sentait la bile monter à sa gorge aussi puissant qu'un reflux gastrique. Acide, déchirant un cri. Il avale difficilement, évitant ses yeux noisettes perçant qui l'observe. I didn't bring anything. Maybe, I though we could order? , dit-il en levant pour la première fois la tête, ses iris croisant instinctivement les siens, comme un repère. Il regrettait, enviait la fuite, la voyait comme une évidence. Isis n'avait pas besoin de lui, ne se porterait que mieux. Elle pourrait lire comme elle le voulait, partirait dans son monde à elle quand elle le voulait. Mais au lieux de quoi, la brunette devait s'occuper de lui; un pauvre adulte agissant comme un adolescent, immature qui n'apportait que problèmes et embrouilles. I know I'm worthless. You're wasting your time taking care of my problems. Avoue-t-il avec un sens de responsabilité empreint de son sens le plus adulte possible. Il lacquait dans bien des domaines et devenait une tâche constante et quotidienne pour la book junkie qu'est Isis. Il ne pouvait que s'excuser, tenter de se faire pardonner avec des gestes et des paroles, et recommencer. Un cercle vicieux qui se déroulait depuis le début de l'annonce de leurs fiançailles. Bran exaspéré, espérait de son âme entière, son coeur se mouvant à la perspective, apprendre à la connaître mieux. Peut-être qu'ainsi, arriverait-il a obtenir un semblant d'amitié, d'entente entre eux. Rien ne pouvait rester enflammer aussi longtemps. Et aucune de leurs familles ne semblaient prête à laisser tomber cette idée puérile de mariage; et Bran se sentait ignoble. Ingrat de lui offrir un homme immature et plus jeune qu'elle. Sans réel scolarité, un justicier déjà à la retraite qui devait supplié pour garder sa famille sur les rails. Elle avait travaillé dur pour son boulot, sa réputation, pour son droit de parole, sa liberté. Et lui, comme un inconscient, un bourreau, lui coupait le tout pour faire plaisir à sa famille. Ses yeux retournent vers le sol, il n'a guerre envie de continuer à voir son regard déçu le regarder plus longtemps. Il ne pouvait arrêter ses agissements, seulement s'excuser pour ceux-ci.

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
And do not mistake to think, that I could possibly be made to leave you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fateandwerewolves.forumactif.com
 
what ever gets through us [w/isis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isis
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» Seth a une soeur : Isis !
» Isis Nial, en vie aux dernières nouvelles....[Terminé]
» Chantonner tranquillement face aux fleurs [Pv : Alex, Lou, Isis, Midori !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☄ there’s not such a thing as fate. :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: